GROUPEMENT
PHILATELIQUE
REGIONAL
D'ALSACE
ET DE BELFORT

Les fleurons des collectionneurs du GPRAB
Histoire postale

BELFORT en "Haute Saône" ??

 


A partir de mars 1876, il devient obligatoire de frapper le cachet à date sur les timbres pour les annuler, les losanges chiffrés 420 disparaissent donc.
Les cachets à date portent le N° 66 (C’est le numéro du Haut-Rhin, dont Belfort fait alors partie, avant la guerre de 1870) ou le N° 69 (C’est le numéro de la Haute-Saône).
Après la défaite de 1870, la partie réduite de l’arrondissement de Belfort, restée française est rattachée à la Direction des Postes de la Haute-Saône à Vesoul. Ces cachets avec les N° 66 et 69 sont employés indifféremment, l’un ou l’autre du 10 septembre 1874 au 6 juin 1876, apparemment sans le moindre problème, cela est sans doute passé inaperçu.
Il en est tout autrement, lorsque l’administration des Postes décide de mettre en service des cachets à date d’un nouveau type.
Ce n’est plus le numéro du département qui est indiqué, mais son nom en toutes lettres.
Par contre le « BELFORT HAUTE-SAONE » est vite remarqué, et suite aux protestations des belfortains, il est remplacé par « BELFORT HAUT-RHIN ».
Il faudra attendre le 1er mai 1903, pour que la mention « TERRITOIRE DE BELFORT » devienne obligatoire dans les cachets, sous une forme plus ou moins abrégée.

Claude GILLET