GROUPEMENT
PHILATELIQUE
REGIONAL
D'ALSACE
ET DE BELFORT

Histoire
postale régionale
La poste allemande de 1870 à 1918
Les timbres d'occupation
Machine BICKERDIKE - Machine HALLER -

Les timbres d’occupation de la France 1870 -1871

 
Durant la guerre franco-allemande de 1870, des timbres-poste, dont la valeur était exprimée en « centimes », ont été mis en service par la Direction des Postes de Berlin dans la zone envahie par les armées allemandes en France. A partir du 24 mars 1871, leur usage fut limité aux départements annexés du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle, avant d’être démonétisés le 31.12.1871.
 
 
Lettre affranchie à 15 centimes, tarif valable pour les relations postales entre les départements annexés et les Etats de la Confédération de l’Allemagne du Nord, des royaumes de Bade, Bavière et du Wurtemberg ainsi que de l’Autriche à compter du 13 janvier 1871.
 
 
Lettre insuffisamment affranchie

La Confédération de l’Allemagne du Nord et les départements annexés avaient le Thaler (divisé en 30 Groschen) comme unité monétaire. Insuffisamment affranchie, cette lettre a été traitée selon les règlements en vigueur comme non affranchie, le montant de l’affranchissement en vigueur venant en déduction du montant de la taxe à régler par le destinataire.

Le calcul de cette taxe s’établit comme suit :
2 Groschen - 10 Centimes correspondent à 2 Groschen - ¾ Groschen, soit 1¼ Groschen. Le destinataire réside cependant à Rastatt, Royaume de Bade, dont l’unité monétaire est le Gulden (divisé en 60 Kreuzer). La taxe à régler par le destinataire a donc été recalculée dans cette unité monétaire :
7 Kreuzer - 10 Centimes correspondent à 7 Kreuser - 5 Kreuzer, soit 5 Kreuzer ces deux montants étant inscrits au crayon bleu sur la lettre.

André Peine